.

Le Tour du Mont-Blanc (T.M.B.) : Magnifique

Juste après l'Ultra-Trail du Mont-Blanc, c'est à notre tour, avec André le papa d'une collègue de travail, de faire le Tour du Mont-Blanc (communément appelé T.M.B.) : 160 km et un dénivelé de 12000 m en 8 jours avec hébergements en gîtes ou refuges.

Magnifique aventure sportive et humaine dont on ne ressort pas indemne (pas seulement physiquement) dans l'un des sites naturels les plus prestigieux de la planète, et qui permet d'approcher le plus haut sommet d'Europe.


Les hébergements
 Auberge Le Crêt, 128 route des Aillouds 74130 Les Houches, 04 50 55 52 27, aubergelecret@wanadoo.fr, www.auberge-le-cret.com, très bonne adresse
 Gîte d'étape Le Pontet, 2485 route de Notre Dame de la Gorge 74170 Les Contamines Montjoie,
04 50 47 04 04, welcome@campinglepontet.fr, www.campinglepontet.fr, bonne adresse
 Refuge des Mottets, vallée des Glaciers, 73700 Bourg Saint-Maurice, 04 79 07 01 70, refuge@lesmottets.com, www.lesmottets.com, très bonne adresse
 Gîte d'étape Le Randonneur chez Ollier, Pra Neyron 11013 Courmayeur (AO), 349 5368898, info@randonneurmb.com, www.randonneurmb.comtrès bonne adresse
 Refuge Elena, +39 0165 84 46 88, rifugioelena@virgilio.it, www.rifugioelena.it, bonne adresse
 Pension En Plein Air, Route du Lac 45, 1938 Champex-Lac, +41 27 783 23 50, pensionenpleinair@bluewin.ch, www.pensionenpleinair.ch, accueil moyen
 Relais du Mont-Blanc, 1929 Trient, +41 27 767 15 05, info@aubergemontblanc.com, www.aubergetrient.comaccueil moyen
 Refuge du Lac Blanc, Jean-Charles SAGE, 04 50 53 49 14, refugedulacblanc@gmail.com, www.montourdumontblanc.com/fr/il4-refuge_i32373-refuge-du-lac-blanc.aspxtrès bonne adresse

Jour 1 : Les Houches - Les Contamines-Montjoie par la variante du col de Tricot
Premier repas du soir à l'auberge Le Crêt aux Houches, où nous faisons la connaissance d'un couple de ligériens (le monde est petit) et d'allemands. Départ à 7 h 30 pour le col de Voza où nous retrouvons comme convenu Jean-Marie de Gap rencontré sur Internet, col de Tricot (2120 m) avec un panorama exceptionnel sur la face nord des dômes de Miage, grande descente jusqu'aux chalets de Miage, remontée aux chalets du Truc avec un panorama du glacier, du col et des 5 dômes du Miage. Jean-Marie nous laisse avant les Contamines-Montjoie où nous nous arrêtons au gîte d'étape Le Pontet.

 L'Aiguille du Midi en fin de journée
 Le col de Voza
 Depuis le col de Tricot
 Les chalets de Miage et le col de Tricot
Panorama du glacier et des dômes de Miage

Jour 2 : Des Contamines-Montjoie aux Mottets par le col des Fours
Notre-Dame-de-la-Gorge (art baroque), Nant Borrant, la Balme, col du Bonhomme (2329 m) avec comme panorama le val Montjoie, le massif de Tré-la-Tête, la vallée des Chapieux, les montagnes du Beaufortain, la Tarentaise et le mont Pourri. Nous continuons par le col de la Croix du Bonhomme (2479 m), col des Fours (2665 m) où nous croisons Jean-Marie, Tête Nord des Fours (2756 m) point culminant de ce T.M.B. avec vue imprenable à 360° (dans le désordre Vanoise, Aravis, Bornes, Chablais, Mont-Blanc, Beaufortain, Chartreuse et Bauges), 950 m de descente jusqu'à la Ville des Glaciers (groupe de chalets de bergers) et arrivée au refuge des Mottets où nous faisons la connaissance de 3 sympathiques espagnols et de 3 jeunes filles Amélie, Céline et Marie.

  Le col de la Croix du Bonhomme
 Depuis la Tête Nord des Fours, le Mont-Blanc
 Les lacs Jovet
  Descente de la Tête Nord des Fours
  Un bouquetin
 Descente jusqu'à la Ville des Glaciers 

Jour 3 : Des Mottets à Pra Neyron (Courmayeur)
Col de la Seigne (2516 m) où nous rejoint Jean-Marie, frontière entre la France et l'Italie avec vues admirables sur le versant italien du Mont-Blanc, arrêt à la Casermetta pour d'instructifs renseignements autour d'une maquette du T.M.B. et de magnifiques photos, refuge Elisabetta où nous rejoignent 2 jeunes futurs ingénieurs Thomas et Bastien, l'Arp Vieille Inférieure et Supérieure (panorama sur le versant italien du massif du Mont-Blanc), Maison Vieille où nous quittons nos 3 compagnons de route et arrivée au gîte d'étape Le Randonneur à Pra Neyron où nous partageons le repas avec les 3 filles de la veille, Amélie the leader, Céline the sweep et Marie the between.

La vallée des Glaciers le matin
 Le Val Vény
 Au loin, les Grandes Jorasses
Courmayeur depuis le Plan Chécroui

Jour 4 : de Pra Neyron (Courmayeur) au refuge Elena
Sans réveiller les filles (enfin j'espère), nous partons à Dolonne (très joli petit village avec maisons anciennes), Courmayeur où nous faisons les courses, refuge Bertone (2000 m) avec vue sur le Mont-Blanc-de-Courmayeur et le glacier de la Brenva, refuge Bonatti (2025 m) avec vue sur la chaîne du Mont-Blanc et les Grandes Jorasses, arrivée au refuge Elena (2061 m) où nous croisons Jean-Marie, Thomas et Bastien, ainsi que nos 3 amis espagnols. Nous dînons avec 2 charmants couples italiens et japonais.

 Courmayeur
 La vallée de Courmayeur
 Le refuge Bertone
  Armina (coin repas)
  Les Grandes Jorasses
 Le Val Ferret (italien)

Jour 5 : du Refuge Elena à Champex
Grand Col Ferret (2537 m) frontière entre l'Italie et la Suisse, la Peule, Ferret, vue sur le Mont Dolent où se rejoignent les trois pays, la Fouly, Praz-de-Fort, Issert charmante agglomération typiquement valaisanne où nous croisons les 3 espagnols et arrivée à Champex où nous faisons quelques courses. Accueil "froid" à la pension En Plein Air aussi bien de la part de la responsable que du personnel. J'avais comme l'impression de déranger. Nous y retrouvons les allemands du premier soir.

 Le Val Ferret (suisse)
 Issert

Jour 6 : de Champex à Trient par la fenêtre d'Arpette
Difficile montée jusqu'à la fenêtre d'Arpette (2665 m) représentant 1200 m de dénivelé positif avec pour ma part quelques faiblesses dues probablement à l'eau trop fraîche des glaciers bue abondamment les jours précédents. André me propose de porter mon sac, ce que j'accepte avec réticence. En haut, paysage minéral face au glacier du Trient et vue sur les lacs et barrages d'Emosson. Descente interminable vers Trient représentant cette fois 1400 m de dénivelé négatif. Hébergement au Relais du Mont-Blanc avec un accueil là aussi juste cordial. Ne pouvant rien avaler, je n'ai pas mangé ni le soir ni le matin (tout ressortait mais ça vous l'avez compris).

 La fenêtre d'Arpette
 C'était vraiment dur !
 Les lacs et barrages d'Emosson

Jour 7 : de Trient au refuge du Lac Blanc
Montée de 900 m jusqu'au col de Balme (2191 m), correspondant à la frontière franco-suisse, où nous rencontrons une dernière fois Jean-Marie, Thomas et Bastien que nous quittons avec regrets. Vues du côté suisse sur la vallée du Rhone et les Alpes Bernoises, du côté français sur la vallée de Chamonix, et le massif du Mont-Blanc avec l'Aiguille Verte, les Aiguilles de Chamonix et les Aiguilles Rouges. Ensuite nous décidons, vu mon état, de réduire l'étape en prenant le télésiège (grande première pour André !) et descendons de nouveau à pieds jusqu'au Tour ou nous reprenons des forces avec une omelette. Bus jusqu'aux Praz ou nous prenons les remontées mécaniques jusqu'au col de l'Index (2549 m). Vue imprenable sur le glacier d'Argentière, l'Aiguille Verte, les Aiguilles des Grands Montets, la Mer de Glace… De là, de nouveau à pieds (faut pas abuser !) jusqu'au Lac Blanc et son magnifique refuge (2352 m) dans le massif des Aiguilles Rouges.

 En haut, le col de Balme
 L'Aiguille Verte depuis la télécabine
  Le Mont-Blanc depuis la télécabine
 La Fléchère
 La réserve des Aiguilles Rouges
 Le Lac Blanc
 Le refuge du Lac Blanc

Jour 8 : Du refuge du Lac Blanc aux Houches
Ça se gâte : il pleut, mais c'était prévu donc pas de surprise. Et puis après 7 jours exceptionnels de soleil, cela ne nous dérange même pas. Descente vers la Fléchère, passage sous de nombreux télésièges et arrivée à Planpraz (2000 m) où nous décidons, vu l'état de mon genoux (suite à la descente du deuxième jour) et la piètre météo (pluie et brouillard) d'éviter la longue descente par le Brévent et Bel Lachat, et donc de prendre la télécabine pour descendre directement à Chamonix et faire un peu les touristes. Là nous rencontrons une dernière fois le couple japonais du refuge Elena et surtout les 3 sympathiques espagnols. L'aventure se termine par le retour aux Houches en bus.

 Chamonix depuis la télécabine
La statue de Paccard et Balmat, le doigt pointé vers le sommet de l'Europe

Conclusion et remerciements
Semaine exceptionnelle avec 7 jours consécutifs sur 8 de beau temps. J'ai trouvé ce GR plus dur que le GR 20 (je sais, je n'ai plus 20 ans !). Ceux qui ont fait les deux pourront peut être me donner leur avis.
Un grand merci à André qui m'a accompagné jusqu'au bout. Et un très grand merci à Marie qui, non seulement me laisse partir, mais fait preuve de patience avant, pendant et après mes "aventures".

Et maintenant, toutes les photos en diaporama
... chargement d'un diaporama en cours ...

A vous maintenant de laisser votre commentaire...



25 commentaires:

  1. J'ai passé une partie de l'après-midi à regarder ton voyage autour du Mont Blanc. J'ai envoyé un mail à ma soeur pour qu'elle prenne le temps de s'y plonger.
    J'espère que ton genou tient le coup. As-tu essayé le baume du tigre? C'est souverain, royal, efficace,quoi! Biz

    RépondreSupprimer
  2. Hello coucou,
    Que c'est beau ! Un spectacle que je ne verrai jamais en vrai, donc merci à toi de nous faire partager tes aventures...Et puis, j'adore voir la neige sans avoir froid, admirer la flore sans crainte de me faire piquer par un insecte, ou la faune sans risque de me faire courser ! Tout y est, merci, même le merci pour moi qui te laisse aller à tes passions . Fallait pas, c'est ta joie et ton bonheur, alors ça ma fait plaisir aussi.Biz

    RépondreSupprimer
  3. Je confirme on ne peut pas sortir indemne de ce TMB...depuis mon retour impossible de redescendre...enfin de reconnecter avec la réalité... Merci pour le clin d'oeil! ;-) Céline the sweep en force!!

    RépondreSupprimer
  4. Ouais, cela me rappelle bien des souvenirs ! Que de beau paysages sur les photos, mais, dommage, pas de photos de tous ces randonneurs (euses) dont tu nous parles ... Un jeune vieux randonneur

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ces photos, mon père a été ravi, finis bien les vacances

    RépondreSupprimer
  6. Put...,la classe comme dit le Fab, c'est vrai que malgré ton dérangement ventral!! tu nous fais envier ton séjour, et à quand Saint Jacques de compostelle ? Bises Marie et Fab

    RépondreSupprimer
  7. Merci de m'avoir fait partager votre randonnée, les photos sont très réussies.
    Bonne continuation pour d'autres voyages et soignez bien votre genoux.
    Sportivement
    Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit coucou à Martine qui nous a hébergés au départ et au retour du TMB en juin-juillet très mouillés ! et au retour la meilleure fondue savoyarde, et je parle pas du gratin de diots. Un plaisir d'être passés chez vous.
      Je suis en train de faire un livre-photo de notre circuit et ne manquerai pas de le partager avec vous.
      Amicalement,
      Annick (vous savez ceux qui .........chèque........réservation.......petite fille......)

      Supprimer
  8. Yep... Pas si fou le randonneur qui vient dans nos contrées se faire plaisir, et qui sait surtout transmettre ce fun par ces superbes photos. Un petit faible pour le Lac Blanc? Je comprends... mais rien de ce joli sentier de ballade dominicale n'est "accessible" pour moi. Je continuerai donc à aller chercher mes framboises et myrtilles ici, moins loin, moins haut.
    A quand la prochaine virée? Et que dit ton genou...?
    Prends soin de vous.
    Bises du bord du lac

    RépondreSupprimer
  9. Magnifique, superbe et je trouve que ton surnom te sied parfaitement!!!!!
    Bon que te dire de plus? Que je préfère nettement voir ces montagnes sous la neige et skis alpins aux pieds!!!
    Bravo et surtout une fois de plus magnifique reportage.Bise

    RépondreSupprimer
  10. Le refuge des Mottets12 septembre 2013 à 09:01

    Tout simplement magnifiques toutes vos photos
    Au plaisir de vous revoir

    RépondreSupprimer
  11. Jean-Claude de rando-trekking.com13 septembre 2013 à 08:38

    Bonjour,
    Très bien ce TMB sur ton blog,
    et chose rarissime : avec 7 jours consécutifs de Gd Beau temps.
    Mais c'est très bien quand çà se produit! et c'est mieux avec de belles photos ensoleillées, pour les souvenirs, et les bonnes impressions du moment.
    Le glacier de Pré de Bar a encore pris une claque cette année, et la Brenva suit le même chemin!
    Jean-Claude
    PS : merci pour le lien sur ton blog.

    RépondreSupprimer
  12. Mado de rando-trekking.com13 septembre 2013 à 08:41

    Bonjour,
    je n'ai pas encore eu le temps de lire le C.R. mais j'ai regardé les photos, elles sont magnifiques !
    Merci,

    RépondreSupprimer
  13. Salut Bruno, merci pour le partage. Bise Fred

    RépondreSupprimer
  14. Angel m'a fait voir tes photos, super, merci pour ce tour du mont blanc

    RépondreSupprimer
  15. Anne de rando-trekking.com15 septembre 2013 à 10:27

    Retour de TMB le 12 sept avec un depart le 2 de st Gervais le Fayet.
    un seul jour de pluie , le 8 , 6 jours de grand soleil et le reste un peu nuageux!
    nous nous sommes rencontres sur le chemin de Stevenson en juin dernier: Anne et Jean-Luc(Fouzhillac).
    nous avons fait les mêmes variantes que toi à l'exception du chalet blanc.
    nous sommes revenus en pleine forme et le retour à la grisaille parisienne est dur!
    gites à recommander: Bertonne , Nant Borrant, Mottets en chambre
    gites tres moyens: col de la croix du bonhomme, relais du mont-blanc à trient, la boërne à tré le champs.
    une halte bouillon au col de Balme vaut la peine!!!
    meilleure santé et peut-être à bientôt...

    RépondreSupprimer
  16. Pas trop mal aux jambes, Bruno ? Les photos sont superbes.

    RépondreSupprimer
  17. Salut Bruno,

    Grandiose cela donne envie, je connaissais mais principalement vu d'en bas (étonnant non?), les paysages sont magnifiqueset les photos splendides
    Bises à Marie!

    RépondreSupprimer
  18. Mounetta42 de VoyageForum21 septembre 2013 à 12:28

    oui vraiment une très belle aventure sportive et humaine, paysage grandiose avec encore pleins de petites fleurs pour cet fin aout sans oublier les petites marmottes !
    météo très agréable seulement une demie journée de pluie ;
    j'ai aussi croisé sur ma route un groupe d'allemand avec qui nous avons poussé la chansonnette !
    sans oublier l'ambiance dans le refuge Italien !
    ton blog est très bien les photos me parlent beaucoup !

    RépondreSupprimer
  19. Donnel de rando-trekking.com26 septembre 2013 à 19:01

    Magnifique compte-rendu, ce TMB, félicitations et belles images

    RépondreSupprimer
  20. Salut Bruno!
    Wahouuu!! je suis tombé sur ton CR par hasard au gré de mes recherches. Dis donc quelle randonnée et tes photos sont alléchantes! Félicitations tu as en fait du chemin depuis le GR20 en 2010.Nous, après le GR20 en entier en juillet 2013, nous partons début juillet pour le TMB au même format que le tien!
    ps: Je suis d'accord avec un commentaire où sont les photos des rencontres?? car l'humain c'est aussi important!
    ps2:si tu as du temps, on a fait un nouveau CR du GR20 de 2013 ;)
    Au plaisir de te lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Thibaut,
      Merci pour tes commentaires. Super le blog et bravo pour le GR20 en dix jours. Comme je le dis souvent, faut que j'y retourne pour le faire dans l'autre sens !
      Portez-vous bien.

      Supprimer
  21. Bonjour,
    En me documentant sur le chemin de Stevenson que je compte parcourir début juin, je suis tombé sur ton site que je trouve vraiment très bien fait et intéressant, félicitations.
    J’ai parcouru l’été dernier le GR20 ( à plusieurs en juin) et le TMB (seul en août) et je suis d’accord avec toi, le TMB n’a rien à envier au GR 20 en terme de difficultés. Que des bons souvenirs pour ces deux treks fabuleux.
    Encore bravo.

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour,
    Bravo pour votre récit et vos photos ; nous avons fait le TMB en juin-juillet cette année ; beaucoup de neige, dessous, dessus !! brouillard, grêle, bref un autre souvenir que celui laissé par notre 1er TMB il y a 26 ans fait sous un grand soleil et ciel bleu. Pas trop frustant du fait que nous l'avions déjà fait, mais j'imagine pour ceux qui l'ont fait à cette période et courant Juillet, quel dommage. Pour nous, une autre expérience qui nous a donné quelques frayeurs vu le terrain.
    Je suis désolée que nous n'ayez pas gardé un bon souvenir du gîte de Champex où nous avons eu un très bon accueil. A la décharge de la responsable, elle a vécu un drame familial, ceci explique peut-être cela.
    Nous avons apprécié également Bertonne, le Randonneur à Pra-Neyron - exceptionnel en tous points -
    Pour notre part, nous n'avons pas été déçus du gite de tré-les-champs - curieux, mais ambiance particulière -
    Nous sommes très heureux de l'avoir bouclé cette fois sans bobos ; il y a 26 ans nous avions "claqué" 2 étapes avant la fin pour une grosse tendinite qu'il a fallu soigner dans l'urgence !
    Nous avons fait de belles rencontres propres à ces circuits, car on se retrouve le soir parfois et nous échangeons de bons moments.
    L'étape qui a suivi les "échelles de l'aiguille d'Argentière qui m'a laissé un "grand souvenir" a été dantesque à partir du Col du Brévent : nevés difficiles, brouillard à couper au couteau, orage, bref tout pour aider ; la récompense a été de voir 2 chamois à quelques mètres, sans doute grâce au brouillard.
    Ce TMB sera le dernier pour nous car nous visons plus petit maintenant.......je vais sur 67 ans et après la Corse, nous visons le Queyras, circuits plus courts.
    J'ai hâte.
    Encore bravo pour vos photos qui vont donner envie à certains et certaines d'y aller. Ne pas bouder son plaisir.
    Amicalement,
    ANNICK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Annick pour tous vos commentaires.
      A une autre fois, sur les chemins peut-être...

      Supprimer

blogger